Skip to main content

Sortie: Fort de Chillon - 9 Juin 2022

Encore une sortie exclusive que nous a organisée Pierre, notre président,
avec une attraction exceptionnelle telle que le Fort de Chillon !
L’histoire de ce fort a été notamment évoquée dans le Patrouilleur Alpin de
mai 2022. C’est un grand classique de la seconde guerre mondiale. On peut
tout savoir sur cet ouvrage en consultant, entre autres, le site fortdechillon.
ch. Je me contenterai donc d’évoquer simplement mes impressions
personnelles.

Après le contrôle d’entrée, un long couloir montant nous met tout de suite
dans l’ambiance souterraine. Ah mais, je ne suis pas seul ! A côté de nous
semblent monter aussi des soldats tout équipés grâce à un système original
de projection. Arrivés à l’accueil, M. Clément, maître de céans, nous met
à l’aise en nous donnant maints détails et en nous exposant la suite de la
visite. Libre à nous de nous égayer selon nos préférences. Je me rends en
premier lieu dans le secteur Cuisine, Hôpital, Quartier de vie des soldats. Là,
chaque local est présenté comme dans la réalité passée. Des animations
filmiques soulignent l’ambiance. On y voit le sévère caporal de cuisine, les
soldats, chantant ou chahutant au lieu de finir leurs assiettes… le chirurgien
opérant au couteau suisse. Je m’y croirais.
Je vois le local de la Poste, service combien important pour le moral. Je
visite la spartiate chambre du commandant (j’ai l’impression que le lit n’a
même pas la largeur habituelle de 90 cm). L’imposant poste de commandement
est tout près,,, et tout prêt.
Mes déambulations au hasard me portent successivement à l’un des trois
postes de tir équipés d’un canon et d’une mitrailleuse, à la salle des machines
dont le moteur vrombissant fournit l’énergie nécessaire, le local de
munitions, aménagé aujourd’hui en salle de projection et en boutique de
souvenirs où l’on peut acheter, outre les fameux chocolats et biscuits militaires,
l’incomparable livre de recettes où l’on apprend à cuisiner pour 100
personnes !fort chillon 1
C’est par un long couloir que je me trouve tout à coup en plein air sur une
terrasse panoramique avec une vue unique sur le château. Il pleut à verse,
alors qu’en entrant il faisait beau ! Voilà qui illustre bien la vie du fort. Sous
la terre, dans une atmosphère artificielle, on ne sait plus comment est le
temps dehors.

Je retourne à l’intérieur, car l’apéritif officiel m’attend dans la salle dédiée
au Général Guisan. C’est là que M. Clément et Mme Jost, directrice
du fort, s’entretiennent encore avec les participants les plus curieux. Ce
fort, magnifiquement présenté et animé de façon moderne et didactique,
vaut bien la visite. Plusieurs patrouilleurs ont décidé vouloir revenir.
Mais notre sortie n’avait pas qu’un seul but, le plus important était que la
belle équipe des vétérans puisse à nouveau se réunir. Le Covid est (provisoirement)
loin et c’est une bonne vingtaine qui se trouva au Café Byron
à partir de 9 heures pour le café-croissant.
Nous eûmes le grand plaisir d’accueillir deux nouveaux membres, à savoir
Michel Berger et Philippe Broyon. Après la visite, nous nous sommes
déplacés jusqu’au restaurant des Grangettes pour y déguster de généreux
filets de perches, servis par une équipe sympathique. C’est là que
Josiane et Roland Remund nous ont rejoints pour notre plus grand plaisir.

Quelle belle équipe ces vétérans !
Albert Fahrni

  • Vues : 4186
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31